mercredi 1 janvier 2014

Eveil



                                          Lorsque le monde est changé…. 


Le monde, il change sans cesse.

Non, à vrai dire, c’est lorsque c’est « moi » qui change ou qui suis changé . Vous savez, c'est lorsque tout vous parait net limpide, quand la présence de chaque chose prend du corps, du relief, y compris vous-même. Quand votre sensibilité se libère, s’élève. En ces instants-là, personnellement, j’ai le sentiment d’être vraiment réveillé, vivant, et pénétré par le monde. J’avais raison de penser que cela ne me serait pas facile car c’est par un regard, à la fois plus pénétrant et plus vaste que « je » sors de moi-même et de mes limitations. Il ne s’agit pas d’un regard vers l’"intérieur" à la façon d'une introspection qui m'y conduit mais bien d’un regard vers l’extérieur. Et en cette occasion peut alors se manifester cet intérêt, cet élan joyeux que certains appelleront "amour", "communion" ou "grâce".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire